The truth about my life #2

4_a52f16bd1a004093b4c4a00e07a0b308Bless This Mess 2

Je suis bordélique. Voilà c’est dit. Ca étonne toujours un peu les gens quand je le dis (ou qu’ils voient mon chez moi (et encore il faut préciser qu’ils voient pas vraiment tout car j’essaie de camoufler un minimum quand j’ai des gens qui viennent à la maison)). Mais je suis bordélique, irrémédiablement bordélique. Je sais pas d’où ça me vient. Personne n’a ce gêne ou cette tare dans ma famille. Chez mes parents, tout est toujours bien rangé, à sa place (surtout depuis que j’habite plus là parce que ma chambre à l’époque faisait un peu tâche dans ce joli décor bien ordonné). Chez mon frère, c’est encore pire. Je me demande s’il est même pas un peu maniaque. On aurait tendance à penser, un mec vivant tout seul, dans sa garçonnière, oui clairement logique que des affaires traînent partout. Et ben non. Par contre chez moi… Bref, j’ai pas de chance. C’est tombé sur moi. Et Mr. MBF non plus n’a pas de chance. Il aime bien quand c’est rangé (mais bon il range pas ses affaires non plus soit dit en passant…).

Quand on me connait peu, je pense qu’on aurait du mal à le croire. C’est vrai, d’apparence je suis toujours nickel. Mes vêtements sont nickels, mes cheveux, mon maquillage, mes ongles (enfin ça ça dépend des fois :p). Du coup, quand je dis que je suis bordélique c’est à peine croyable. On m’a déjà fait la réflexion plusieurs fois d’ailleurs: C’est marrant comme une personne qui est toujours aussi ordonnée sur elle, peut avoir une maison aussi… peu rangée. Et je ne leur donne pas tort. C’est pas logique, c’est même un peu contradictoire ou paradoxal.

En fait j’aime bien quand c’est rangé. Ca fait plus aéré, plus net. En soit c’est mieux. Seulement voilà, j’ai beau faire tous les efforts du monde pour changer, ça marche pas. Je reste bordélique. Je vous l’ai dit c’est une tare. J’ai tenté plein de choses pour y remédier. La méthode grand rangement où je passe 4 jours à ranger la maison, trier ce qui doit être trié, organiser ce qui doit être organisé, etc, etc, etc. La maison est nickel… pendant 3 jours. Puis j’ai essayé la méthode step by step. Oui, quand tu sais que ton rangement va te prendre 4 jours c’est un peu décourageant alors j’ai tenté la méthode du petit à petit. Aujourd’hui je range tel coin du salon et demain telle armoire dans la salle de bains. Ca marche pas non plus car le temps que j’ai fait le tour de la maison, les premières pièces rangées sont déjà rebelote en bordel. J’ai aussi essayé la méthode du grand tri, c’est-à-dire jeter ou donner un maximum, histoire de limiter la casse quand des choses trainent partout mais j’ai beau me débarrasser de plein de choses tout le temps, il en reste encore toujours suffisamment pour faire de ma maison un vrai chaos.

Alors j’ai poussé plus loin ma réflexion. Et si ce bordel en fait j’en avais besoin? C’est vrai, qu’est-ce qui m’empêche de ranger ma maison et de la tenir rangée sur le long terme? Rien à part moi. Donc j’en déduis que j’en ai inconsciemment besoin. Mais pourquoi? On va éviter le traité de psychologie ici je vous rassure (surtout que j’y connais pas forcément grand chose :p) mais j’ai lu pas mal de choses à ce sujet – oui car cette tare me turlupine pas mal – et à côté des discours sur l’égocentrisme et le déni du passage à l’âge adulte (ok, ça j’ai peut-être un petit souci de ce côté là aussi mais bon on en parlera une autre fois…), j’ai été ravie de découvrir que cette tare qui me colle à la peau depuis ma naissance n’en est peut-être pas une finalement. Des études récentes ont montré une corrélation entre les gens bordéliques et la pensée créative. En résumé, les bordéliques ont plus de capacité à penser en dehors des raisonnements et de la logique conventionnelle, ce qui booste leur créativité. J’ai bien aimé cette étude. Au fond, c’est quand même culpabilisant d’être bordélique. C’est pas conventionnel, c’est pas dans les valeurs éducatives qu’on nous inculque depuis tout petit alors entendre des aspects plus positifs ça m’a en quelque sorte déculpabiliser.

Si j’aime quand c’est rangé, le bordel ne me dérange absolument pas (jusqu’à un certain point bien sûr, passé ce point, il faut que je range tout de A à Z pour redémarrer “correctement” mon bordel par la suite…). Je sais que c’est dur pour les gens qui vivent avec moi mais c’est pas une forme d’irrespect, de paresse ou d’égocentrisme. C’est un besoin vital. Je ne m’étonne plus que ma maison ne reste jamais rangée très longtemps après avoir fait l’effort de tout bien organiser. Je ne sais pas vivre sans un minimum de désordre. Je pense que c’est aussi un peu mon exutoire. Toute ma vie, j’ai voulu être parfaite. Je le veux toujours mais dans une moindre mesure – y a un peu de progrès de ce côté là même si c’est pas encore… parfait :p Bref, on se perd mais ce que je veux dire c’est que je passe tellement de temps à rendre tout parfait y compris moi-même que j’ai sans doute besoin d’une échappatoire. Un peu comme Monica dans Friends. Vous vous souvenez cet épisode où on découvre qu’elle a un mini pièce dans son appartement où elle cultive un désordre démesuré alors que tout le reste de cet appartement est méga ordonné et organisé? Le choc! Et bien moi c’est pareil sauf que c’est toute ma maison :p

Sur ce, j’espère que vous m’aimez quand même toujours et je termine sur ces belles paroles d’Einstein (un bordélique invétéré): “Si un bureau en fouillis est signe d’un esprit en fouillis, alors que faut il penser d’un bureau vide ?”

Je vous embrasse,

France

images
images
images

I’m messy. Ok, I said it! It always amazes some people when I say this (or they see my place (and still it must be said that they see little from the truth since I always manage to hide some of my chaotic mess when I have people paying me a visit at home)). But I’m messy, hopelessly messy. I do not know where it comes from. Nobody has this gene or flaw in my family. At my parents’, everything is tidy and at the place it should be (especially since I moved out because my room at the time was kind of a dirty spot in their nice tidy decor). My brother, it’s even worse. I even wonder whether he’s not suffering from OCD. One would think a guy living alone in his bachelor pad, clearly you can expect some messiness lying around. Well actually not. But at my place… well… In short, I have no luck. It fell on me. Mr. MBF either has no luck and the poor thing likes it when everything is tidy up (but this being said, he’s not the type to clean his mess either…).

When you know me just a little, I think you would struggle to believe this. It’s true, I am always looking spotless. My clothes are spick and span, my hair, my makeup, my nails (well that it depends on the days : p). So when I say that I am messy it is hardly believable. Some people already made this comment about me that it’s funny how someone that impeccable from the outside, can have such a… messy home. And I do not give them wrong. This is not logical, it’s a bit contradictory or paradoxical even.

Actually, I like it when it is orderly and tidy. It just gives more space and yes it’s generally better. But then, with all the best efforts to change this part of me, nothing works. I remain messy. I told you this is a weakness. I tried many things to fix it. The Spring clean method where I spend 4 days at the house cleaning, sorting which must be sorted, organising what needs to be organised, etc., etc., etc. The house is then so perfectly neat… for 3 days. Then I tried the step by step method. Yes, when you know that you need something like 4 days to pull your house together, it’s a little discouraging so I tried to do this gradually. Today I work on this corner from this room and tomorrow such cabinet in the bathroom. Doesn’t really work out either because from the time I’m done doing this little home tour, the first parts or rooms I cleaned are already in a mess. I also tried the let’s get rid of the stuff method, that is to say, throw or give away as much as possible, just to limit the damage when things start to lie around everywhere. Yet, even if I get rid of a lot of things from time to time, the chaotic mess keeps staying around!

So I pushed the reasoning further. What if after all, I some kind needed this mess in my life? Because, really there’s nothing and nobody but me preventing me from having a tidy home on the long term. Nothing but me. So I can only assume that at some level, I unconsciously need it. But why? Let’s avoid getting a shrink involved here (though it might help right :p) but I’ve read quite many reviews on this – yes, I really see this as a big flaw in my life – and aside from all the speeches on selfishness and denial of becoming an adult (which I admit I may suffer from a little but that is for another discussion…), I was super duper happy to discover that this flaw being a total glue-pot since my birth may actually not really be one in the end. Some recent studies have shown a link between messy people and creative thinking. In short, messy people have more skills to think outside the box, outside the conventional reasoning and logic, which boosts creativity at the same time. I really liked that study. Being messy makes me feel guilty. This is not conventional. It’s not part of the standard educational values ??that we be taught since childhood. So hearing positive thoughts about made me feel way better.

If I like it when it’s tidy, the mess does not bother me neither (up to a point of course, passed this point, I have to order everything back from A to Z so as to restart  by my mess “correctly” afterwards…). I know this is hard for people who live with me but it is not a form of disrespect, laziness or selfishness. It is a vital need. I do not wonder anymore why my house never stays tidy very long after making the effort to organise it so well. I cannot live without a minimum of a mess. I think it’s some kind of way-out for me too. All my life I wanted to be perfect. I always want to be but to a lesser extent – there is a little progress on that side even if it’s not perfect yet …: p Anyway, we’re getting lost here but what I mean is that I spend so much time making everything perfect including myself that I probably need this way-out. A bit like Monica in Friends. You remember that episode where we discover that she has a mini storage room in her apartment being a giant crazy mess while the rest of the apartment is perfectly ordered and organised? Shock! Well I’m the same, except for me it’s just not limited to a mini storage room :p

With this, I hope you still love me the same and I will end with this great quote from Einstein (who we know was also a hopeless shambolic): “If a cluttered desk is a sign of a cluttered mind, of what, then, is an empty desk a sign?”

Big hugs,

France

1339387055711_6794015

[fb_button]

Rendez-vous sur Hellocoton !
Follow my blog with Bloglovin

 

Follow:
Share:

4 Comments

  1. 3 June 2016 / 18 h 31 min

    Heuuu si c’est un message codé pour accepter le bordel international à la maison – je ne suis pas dupe !
    Je ne vais pas te répéter ce que t’as dit le camionneur hier :p
    xoxo

  2. 5 June 2016 / 14 h 11 min

    Hahaha C’est incroyable je pensais être la seule ! Je ne sais pas garder quelque chose rangé plus de 3 jours 😀

  3. Paola
    5 June 2016 / 15 h 22 min

    Haaa tu n’es pas seule, France! Vive le bordel! Et vive la citation d’Einstein, j’adore! 😉

  4. Ma Ny
    12 June 2016 / 21 h 41 min

    hahaha j’ai trop ri en lisant ton article !! Je me reconnais tellement 😀

    Bisouuus Mrs and Mr MBF !

Leave a Reply

Your email address will not be published.


Looking for Something?