5 REASONS WHY YOU SHOULD LEARN A LANGUAGE ABROAD | AD

5 REASONS WHY YOU SHOULD LEARN A LANGUAGE ABROAD | AD

Je vous parle d’un sujet qui me tient à coeur aujourd’hui et dont je souhaite vous parler depuis longtemps: l’apprentissage d’une langue à l’étranger. C’est vrai que de mon côté, je suis une habituée 😉 Je l’ai parfois déjà évoqué par-ci par-là, ici sur le blog ou sur mes réseaux sociaux mais lorsqu’il s’agit de séjours linguistiques ou plus généralement à l’étranger, je suis pour ainsi dire une experte en la matière!

On commence par mon arrivée à en Suisse, suite à au travail de mes parents. Je me suis retrouvée dans une école, où j’avais quelques cours en anglais, alors que je ne parlais pas un mot de cette langue. J’avais 11 ans. Gros choc je vous avoue. Je me souviens de l’angoisse que c’était au début. Il n’y a rien de pire que de ne pas pouvoir suivre un cours ou une conversation en raison d’une différence linguistique mais lorsqu’on est bien entouré, l’apprentissage se fait vite et on s’adapte, comme pour toute autre situation. A mon retour en Belgique, je n’ai pas voulu perdre mes acquis. J’ai donc donné une priorité aux langues. J’avais déjà une bonne connaissance de l’anglais et de l’espagnol. Il me fallait désormais me mettre au néerlandais. J’ai donc fait plusieurs séjours linguistiques, tant pour l’anglais que pour le néerlandais. En plus de ça, à mon arrivée à l’université, j’ai opté pour une programme bilingue FR/EN qui me permettait d’avoir des cours de droit donnés directement en anglais. Je trouve personnellement que c’est très efficace que d’apprendre une langue au travers d’un autre cours. Vous me direz à la fin de l’article ce que vous en pensez.

Entre mes séjours linguistiques, notamment à Londres et Amsterdam, j’ai aussi fait le choix de faire un programme d’échange en dernier année de droit aux Etats-Unis en Californie. J’ai donc passé 5 mois là-bas, à suivre des cours de droit de common law en anglais, avant d’obtenir mon diplôme. Ce diplôme une fois en poche, j’ai commencé à travailler en tant qu’avocate dans un cabinet international, où une bonne connaissance de l’anglais était primordiale. J’ai tout de suite perçu l’avantage que j’avais sur mon cv avec mon niveau d’anglais. Je passais mes journées à écrire et converser en anglais au travail de sorte que mon niveau d’anglais s’est encore plus amélioré et encore aujourd’hui il m’arrive de ne pas trouver mes mots en français tellement l’anglais est devenue une seconde nature pour moi. Pour continuer sur cette voie, après trois ans de barreau, j’ai fait le choix de partir un an aux Etats-Unis pour faire un LL.M. (master en droit) à NYU. Et pour terminer ces va-et-vient linguistiques, j’ai également passé 6 mois dans un cabinet à Londres dans le cadre de mon travail. Bref, comme vous pouvez le constater, les séjours linguistiques, ça me connait!

Suite à la demande de Education First (EF), une entreprise offrant des possibilités multiples d’apprentissage linguistique l’étranger, je vous livre les raisons pour lesquelles selon mon expérience, il est indispensable d’apprendre des langues à l’étranger!


I’ll be talking about a topic I feel very strong about today and that I’ve been meaning to talk about for a while now: learning a language abroad. It’s true that on my side, I’m rather an aficionado of them 😉 I already spoke about it here and there, on the blog or my social media, but when it comes to linguistic travels, I’m a huge expert!

Let’s start with my arrival in Switzerland following my father’s relocation in Geneva. I ended up in a school where I had some classes in English though I didn’t speak a word of that language. I was 11. Big choc I must admit. I remember being so stressed out about it in the beginning. There’s nothing worse than not being able to follow a class or a chat because you just don’t get anything people say. But on the other end, if you are well supported, learning goes fast and you adjust eventually, like for any other challenging situation in your life. Back in Belgium, I didn’t want to lose my knowledge. So I gave a top priority to my language skills. I already had a rather good level of English and Spanish and it was now time to get to know Dutch a little bit. I did a lot of language trups to maintaint and learn English and Dutch further. On top of this, when I started university, I also took a bilingual programme FR/EN at law school so that I could get common law classes taught in English. I find it very efficient to learn a language through another type of classes. You’ll tell me what you think about it at the end of this post.

Between my linguistic travels, namely in London and Amsterdam, I also applied for an exchange programme during my law school in the US in California. So I got to spend 5 months there, and follow common law classes in English before obtaining my diploma. Once I had this diploma, I started to work as a lawyer in an international law firm, where a fluent level of English was a must. I immediately saw the advantage of having such a good level of English on my resume. I would spend mes days writing and speaking in English at the office so that my level got even better that it was before, up to the point where it is sometimes difficult for me to find my words in French. To continue this path, after three years at the Brussels Bar, I took the decision to spend a year abroad, to obtain an LL.M (master of law) at NYU. And to end this coming and going of linguistic travels, I also worked for 6 months in London. In a nutshell, as you can see, learning a language abroad is my thing!

Following Education First (EF)‘s request, a company offering various linguistic programmes abroad, I’m sharing with you the reasons why I think, personally, why you definitely should learn a language abroad!

EF education first travel abroad learning language made by f

1. L’IMMERSION C’EST BON POUR TOI // YOU KNOW IMMERSION IS GOOD FOR YOU 

C’est la raison principale de réaliser un séjour linguistique à l’étranger: être en immersion, ça change tout! Etudier une langue à l’école, c’est utile. Ca donne les bases et ça permet d’apprendre du vocabulaire. Là où le bât blesse c’est que très souvent, les enseignants ne sont pas des native speakers et l’effort linguistique est limité à l’heure de cours. De par mon expérience, je peux vous assurer qu’il n’y a rien de plus efficace que d’être immerger dans une langue. Quand on n’a pas le choix, l’apprentissage est encore plus rapide. Ca peut faire peur au début et c’est déroutant, voir même frustrant de ne pas pouvoir s’exprimer comme on le souhaiterait par manque de vocabulaire, mais au final les bénéfices en valent vraiment la peine.

It’s the main reason to travel abroad to learn a language: immersing oneself, it changes everything! When you learn a language at school, it’s useful, that goes without saying. You get to learn some basics and some vocabulary. The only hiccup is that most of the times, your teacher won’t be a native speaker and the time you spend learning a new language will be rather limited. From my experience, I can tell you that there’s nothing more efficient than being immersed into another language. When you don’t have the choice, the learning process is way faster. It can be scary at the beginning and confusing, even frustrating since you won’t be able to express yourself the exact way you’d like but in the end you will forget all of this seeing all the benefits! It is so worth it!

2. S’OUVRIR A DE NOUVELLES CULTURES // GETTING CULTURALLY DIVERSE

On dit toujours que les voyages ouvrent de nouvelles perspectives. Ils nous font découvrir le monde, nous sortent de notre microcosme et nous aident à réaliser que le monde tel qu’on le connait peut-être différent d’une culture à l’autre. Avoir la chance de pouvoir s’ouvrir à ça grâce aux séjours linguistiques est une chance précieuse. C’est un enrichissant personnel mais aussi, si on cherche plus loin, c’est un plus au niveau professionnel. Comprendre que nos perspectives, notre façon de penser, de concevoir les choses sont différentes d’un point à l’autre de la planète est un outil indispensable au travail. Il y a très peu de métiers où un jour vous ne serez pas confrontés à une culture différente de la vôtre. Comprendre que tout le monde ne pense pas comme vous et qu’au-délà de votre propre univers, il y a de multiples cultures est un atout indéniable pour vous!

People always say how much travels open new perspectives. They make you discover the world, get you out of your little microcosm, and help you realise that the world as you know it can be different from somebody else’s perspective. Having the chance to open your world to this thanks to linguistic travels is precious. It’s personally enriching but also, if you think further, it’s very good from a professional point of view. Understanding that our perspectives, way of thinking and conceive things can be different to others is a wonderful asset in your worklife. There are very few jobs where you will not be exposed to other cultures. Understanding that not everybody thinks the same way as you do  and accepting that they are various cultures beyond yours is a real advantage for you!

3. OUBLIER SA PEUR DE FAIRE DES ERREURS // LOSING YOUR FEAR TO MAKE MISTAKES

Avec l’immersion, on n’a pas le choix. On veut exprimer quelque chose, on doit se lancer. Etant Belge, la peur de faire des erreurs linguistiques je connais bien. Je ne vais pas m’étendre sur les échanges entre francophones et néerlandophones en Belgique mais pour peu que vous suiviez un peu l’actualité, ce ne sont pas toujours des échanges faciles. Il y ce fameux cliché que le francophone est incapable de parler néerlandais, à côté de celui qu’ils ne font pas d’efforts. La réalité est tout autre. Le francophone a tellement peur de faire une erreur qu’il préférera s’exprimer en français ou en anglais ou encore ne pas s’exprimer du tout de peur de faire une faute et de tomber dans ce fameux cliché. Je l’ai vécu moi-même. Mon papa est flamand mais ne m’a jamais parlé le néerlandais. Un de mes gros regrets. Je n’ai pas eu beaucoup de cours de néerlandais à cause de mon éducation à l’étranger mais j’ai vite été découragée de faire des efforts en Belgique car la moindre erreur était sanctionnée. Je n’ai jamais ressenti ça lors de mon séjour linguistique à Amsterdam. Ce que les flamands ne réalisent pas toujours c’est qu’ils font plein d’erreurs aussi, à chaque phrase mais un francophone se gardera bien de le leur dire car d’un point de vue culturel c’est extrêmement impolie. Mes deux meilleures amies sont néerlandophones et m’ont expliqué que dans leur perspective, au contraire c’est bien de corriger la personne qui s’exprime mal. Bref, tout ça est un très gros malentendu! Et c’est bien dommage! Aller à l’étranger, faites plein de fautes là-bas et revenez bilingues, c’est mon conseil 😉

When you immerse yourself in another language, you don’t get to choose. If you want to say something, you have to go for it. As a Belgian, I know what it’s like of being scared to make language mistakes. I’m not going to expand a lot of relationships between French and Dutch speakers in Belgium but you may know that these are not always very smooth. There is this well-know cliché that a French speaker is not capable of learning Dutch, on top on the one that the latter doesn’t do any effort to that end. This is all but the truth. The French speaker is so scared to make a mistake and to become this cliché that going for French or English or even saying nothing will be his/her preferred option. I know it for real because I’ve experienced it myself. My father is Flemish but never taught me Dutch. One of big regrets in life. I never had a lot of Dutch classes because of my expat life but once back in Belgium, I got quickly discouraged to make any efforts as any mistake was highlighted. I never felt that way during my linguistic stay in Amsterdam. What Flemish don’t realise is that they also make a lot of mistakes too, at each sentences actually but a French speaker will never raise it because from a cultural point of view, it’s rather impolite to do so, whereas from a Flemish perspective it’s not. It’s actually seen as good thing because then you get to learn from your mistakes. My two best friends are Flemish so we got to discuss about that a lot. So in the end, there’s a lot going for nothing, just a misunderstanding. Such a pity, right? So my best advice is go abroad, make tons of mistakes and come back home fluent 😉 

4. CREER DES AMITIES INTERNATIONALES // MAKE INTERNATIONAL FRIENDSHIPS

C’est dit sans arrogance mais je peux me vanter d’avoir des connaissances dans pratiquement, si pas dans chaque pays du monde! Séjourner à l’étranger vous exposent à tellement de nationalités différentes, à des rencontres magiques! J’ai beaucoup de connaissances à l’étranger et j’ai gardé aussi des amitiés très fortes de ses rencontres. Quand on est seul à l’étranger, sans sa famille, sans ses amies “locaux”, on crée des liens très forts avec les gens que l’on rencontre sur place. Ils ne sont pas de la famille mais ils sont plus que des amis. C’est un peu mystique. C’est magique. Ce sont aussi ces amitiés développés lors de vos séjours à l’étranger qui vont permettront de continuer à pratiquer la langue que vous aurez apprise sur place une fois de retour chez vous. C’est aussi un merveilleux réseau professionnel pour plus tard. Les gens oublient parfois cet aspect des choses mais dans beaucoup de professions, avoir des relations c’est un énorme plus!

I’m saying without any arrogance but I can praise myself that I have acquaintances in almost, or may be all, countries of the world! When you live abroad you get to meet so many different nationalities! I have a lot of acquaintances abroad and I also kept very strong friendships from these encounters. When you live abroad, without your family and your ‘local’ friends, you build strong ties with people you meet. They are not family but they are more than friends. It’s kind of mystic, rather magic. These friendships developed abroad will also allow you to practice your language skills once back at home. And it’s a wonderful professional network for your future career. People tend to forget this aspect sometimes but in my jobs, have a good relationship network is a real plus!

5. AVOIR UN PLUS SUR VOTRE CV // YOU KNOW IT’S A PLUS ON YOUR RESUME

J’ai évoqué à plusieurs reprises l’intérêt des séjours linguistiques pour son futur professionnel. En plus d’avoir appris une langue, ce qui est un atout indispensable pour décrocher un job aujourd’hui, vous aurez acquis une expérience à l’étranger qui est toujours perçue comme un plus significatif sur votre CV. Ca en dit long sur vous: vous n’avez pas peur de vous jeter vers l’inconnu, de relever des challenges, vous êtes curieux de découvrir de nouvelles choses, vous êtes ouverts au monde. Si en plus vous faites bien les choses, vous pourrez aussi mettre en avant un carnet d’adresses professionnel international.

I said several times already that going abroad to learn languages is of great interest for your future career. On top of learning a language, it’s an must-have asset to get a chance at a job nowadays. You will have acquired experience abroad and this is always a hiring criterion on your resume. It says a lot about you, your personality: you are someone that is not scared throwing yourself into the unknown, you are curious to discover new things, you are open-minded. If on top you think ahead, you will also have a nice network of work at an international level.

Alors convaincus? Si je pouvais, je ferais de ma vie un voyage où je passerais mon temps à découvrir les cultures des autres, à apprendre d’eux et leur langue. Si vous avez la chance de pouvoir partir à l’étranger, vous immergez dans une autre culture, apprendre de nouvelles langues, n’hésitez pas une seule seconde! Foncez! Pour plus d’informations sur ce que EF peut vous apporter, faites-un petit tour sur leur site!

So are you convinced? If I could, I would just spend my life traveling the world, getting to know new people, new cultures, learning from them and learning their langague. If you have a chance one day to travel abroad, immerse yourself in a new culture, learn new languages, don’t hesitate one single sec! Go for it! For more information on what EF has to offer make sure to check their website!

Qui est déjà parti à l’étranger pour un séjour linguistique parmi vous? // Who has already learned a language abroad?

Follow:
Share:

2 Comments

  1. Flo
    28 April 2017 / 15 h 12 min

    Merci pour cet article ! Je me lance l’année prochaine, je pars en Erasmus !

  2. 2 May 2017 / 16 h 38 min

    Je rêve de pouvoir faire autant de voyages linguistiques que toi! C’est une expérience tellement enrichissante.
    Ton article est vraiment super ma puce ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *