Blogueuse, esclave des temps modernes

Blogueuse, esclave des temps modernes

Pour la blogueuse, il fait bon vivre. Du moins c’est l’image qu’elle donne, de l’extérieur. Toujours plein de “chouettes projets” dans le pipeline, des colis remplis de cosmétiques, vêtements, accessoires et j’en passe à n’en plus finir, avec à la clé un emploi du temps ultra flexible et des expériences inoubliables qu’elle peut partager avec ses abonnés. De l’extérieur j’avoue c’est le rêve, la belle vie quoi. C’est tellement la belle vie que la blogueuse n’a pas le droit de se plaindre. Si, si, si je vous assure. C’est très mal vu, de l’extérieur.

Vous allez vous dire tout de suite, encore un article sur le fameux sujet de métier de blogueuse et ses “difficultés insurmontables”. Je vous rappelle que la blogueuse n’a pas le droit de se plaindre… Oui, oui je sais mais qu’à cela ne tienne je le ferai quand même puisqu’aujourd’hui j’ai envie d’aborder le sujet délicat de l’esclavage. What? Non mais France avec quoi tu viens là? De l’esclavage? T’exagères pas un peu? Le mot est tout de même fort, non? Le mot est fort mais je ne l’ai pas choisi de manière anodine. Je le voulais percutant pour élever les consciences. Oui, je parle bien d’esclavage.

Pour nous épargner toute une liturgie sur la question de savoir si bloguer est effectivement un métier, je vais partir du postulat que c’en est un. Certains ont déjà les oreilles qui chauffent mais ça va aller, vous inquiétez pas. Je ne vais pas débattre de ça ici car c’est un débat obsolète et ridicule. Vu l’ampleur qu’a pris le phénomène et le nombre de personnes qui en vivent de nos jours, les plus réticents doivent bien se résigner enfin à admettre que c’est un métier, un vrai de vrai. Dans tous les cas, à partir du moment où ça devient une activité qui permet de payer ses factures en fin de mois, quelle est l’utilité de ce débat?

Bref, en partant du principe que c’est un métier, un “vrai” travail, on en vient à se demander comment et pourquoi il est toujours aussi difficile aujourd’hui de faire entendre raison à certaines marques; ces mêmes marques qui nous sollicitent. “France on adore ton travail” – et ils utilisent effectivement ce mot – “nous souhaiterions vraiment pouvoir collaborer avec toi” “malheureusement nous n’avons pas de budget”. Quand je reçois ce genre d’emails ça me fait toujours rire. Rire car je me dis qu’on se paie bien ma tête quand même. C’est un peu comme si – proportion gardée bien sûr et on ajoute 500,000 guillemets pour choquer personne – j’allais chez TF1 demander un placement publicitaire mais que je leur disais que je n’avais pas de budget. Quand on y pense ça parait aberrant quand même. En fait c’est même pas le mot “aberrant”. On devrait plutôt dire “loufoque” ou “irréaliste”. J’ai pris l’exemple extrême mais allez chez votre boulanger demander du pain sans un sou, l’effet sera le même.

J’en arrive donc à mon fameux débat sur l’esclavagisme de la blogueuse, cette tête soit-disant écervelée qui va faire de la publicité et du marketing gratuits pour les beaux yeux des marques. Rajoutez un peu de pression, jouez sur les sentiments et surtout venez avec votre arme infaillible: la culpabilité, et le tour est joué. Sans parler du manque total de respect qu’il faut distribuer à profusion. La blogueuse en plus de travailler gratuitement pour le bien du marketing à outrance n’a même pas le droit au respect. Respect quoi? Connait pas! Après tout c’est qu’une blogueuse… Je pourrais écrire en long et en large sur le sujet du respect et d’ailleurs je pense que j’en ferai un article séparé prochainement.

En ce qui me concerne, je n’ai aucun problème à dire non et à être extrêmement franche sur ce point dans le cadre de mes collaborations. Parfois je suis rémunérée, parfois pas mais dans ces derniers cas j’ai toujours un intérêt à le faire. Je ne le fais jamais pour faire “plaisir”, je le fais pour moi et à ceux qui me contactent ensuite pour me harceler car je n’ai pas parlé du produit XYZ qu’ils m’ont envoyé le mois passé sans me demander mon avis et sans que je m’engage à quoique ce soit, je leur réponds tout simplement que leur attitude n’est pas professionnelle. Je n’ai pas de soucis à laisser passer des “chouettes projets” non plus si j’estime que ce projet justement demande un engagement qui justifie une rémunération. Soyons clairs, tous les plus chouettes projets du monde ne paieront pas mes factures et je ne vais pas passer des heures pour ces derniers ou pour faire “plaisir” aux marques. La tentation est grande parfois d’accepter car c’est un chouette contenu à proposer aux abonnés et surtout si je dis non, une autre dira oui. C’est là aussi le grand problème. Dans ce métier, tout est très individualiste. Il y a en aura toujours un(e) autre pour faire “plaisir” gratuitement et avec le sourire.

Et c’est là sans doute où mon discours sur l’esclavagisme ne tient pas. Car à qui la faute si les marques peuvent encore se permettre aujourd’hui de dénicher des placements gratuits pour leurs campagnes marketing? La faute aux blogueurs. Revirement de situation extrême. La blogueuse, esclave des temps modernes et de son plein gré! J’adresse donc un wake-up call à mes paires qui me liront. A partir du moment où on vous demande une prestation de services, c’est un travail et tout travail mérite salaire. A bon entendeur…

Avant de terminer et pour l’anecdote, quand une marque me répond qu’elle a “une politique globale de ne pas rémunérer les blogueurs”, je lui réponds tout simplement que malheureusement de mon côté, j’ai “une politique globale de ne travailler qu’avec des marques qui respectent le travail des blogueurs”.

Que vous soyez blogueurs ou non, que pensez-vous de tout ça? D’accord? Pas d’accord?

blogueuse esclave rémunération respect métier made by f

Follow:
Share:

42 Comments

  1. Marine
    13 March 2018 / 19 h 29 min

    Complètement d’accord, je pense que certains en profite bien ! ????

    • madebyf
      14 March 2018 / 15 h 57 min

      Merci pour ton message! Il y a effectivement beaucoup de ça aussi et quand on débarque là-dedans, sans avoir par exemple un background autres que ces études, avec une expérience professionnelle, c’est très facile de se faire influencer.

  2. 13 March 2018 / 19 h 35 min

    “Tout travail mérite salaire”, c’est juste normal !

    • madebyf
      14 March 2018 / 15 h 58 min

      Oui c’est juste normal comme tu dis! On y arrivera 😉

  3. 13 March 2018 / 20 h 09 min

    Absolument d’accord et je crois qu’on devrait l’être nous tous qui sommes blogguers. Car comme tu le dit c’est un travail (un bien VRAIS) et ça m’énerve quand les gens n’assume pas ça. Même il y aura ceux qui diront… moi je le fait pour plaisir, absolument pas pour l’argent ou quoi que ce soit ( donc tu n’est pas à bloggers je suis désolée) . Merci en tout cas d’en parler et que les marques se rendent compte que demander unz prestation ça veut dire aussi PAYER ce service (LA MOINDRE DES CHOSES ) . Besitos bella ????

    • madebyf
      14 March 2018 / 15 h 59 min

      Hello Caro! Merci pour ton message! Oui il y aussi cette idée que c’est “mal” de gagner sa vie en tant que blogueuse, probablement en raison du fait que c’est un nouveau métier. C’est un rapport à l’argent qui n’est pas très sain. Je pense que ça ne se discuterait même pas chez les Anglo-Saxons par exemple hahaha bisouuus

  4. Verheyde
    13 March 2018 / 20 h 53 min

    Entièrement d’accord avec toi, ton discours peut servir pour beaucoup. Bravo pour ton franc parlé et pour ta façon de nous faire réfléchir sur des choses qui nous paraissent finalement banales. Merci France!

    • madebyf
      14 March 2018 / 16 h 13 min

      Merci à toi pour ton feedback qui fait plaisir à lire! C’est pas un sujet facile et je suis contente de voir que mon ressenti soit compris 🙂

  5. 13 March 2018 / 21 h 21 min

    Je te suis pour tes jolis posts, ton humour et cette gentillesse que tu laisses transparaître tout autant que ta disponibilité en tout temps (malgré ton nombre d abonnés). Ta story m’a interpellée, et j ai avalé tes mots… j ai un blog et je suis minuscule sur la toile… et il est vrai que j si déjà eu des conversations bizarres avec certaines marques… j ai une façon de penser et elle m est propre mais ce soir te lire fait du bien… j adhère à tout ce que tu as dit… d ailleurs parfois (en connaissant certaines n’es coulisses « par chance » ) je suis blasée de voir quelques blogueuses accepter des partenariats douteux …c est triste pour elle et pour les abonnés aussi… c est la marque qui s en met plein les poches … 🙁 la course à la gloire?

    Merci de cet article et de cette voix levée ! ?

    J’admire véritablement ce que tu es 😀 une belle personne ?

    • madebyf
      14 March 2018 / 16 h 22 min

      Merci à toi pour ce message trop adorable! Ce sujet mérite vraiment un vrai débat et je suis contente que l’article t’aies donné envie de partager ton vécu. C’est très compliqué de faire la part des choses et surtout je pense que la plupart des blogueuses manquent d’expérience face à des professionnels du marketing; certaines sont souvent aussi encore étudiantes et n’ont pas d’idée de leur valeur. Il y a aussi cette idée que la marque nous fait une fleur en nous offrant “un cadeau” mais si la marque prend la peine de distribuer des produits ce n’est pas pour faire un cadeau justement. Tout est budgetisé et si la marque fait ça c’est qu’elle y voit un intérêt financier. Bref, je pourrais encore en parler en long et en large. J’espère que petit-à-petit le milieu deviendra plus professionnel! 🙂 Bisous ma belle!

  6. 13 March 2018 / 21 h 23 min

    Sorry Je n’ai pas vérifié avant d appuyer (une faute de frappe st correction iPhone ????????)

    • madebyf
      14 March 2018 / 16 h 22 min

      oui les émojis n’apparaissent pas et du coup ça fait des ???? hahaha

  7. DaVinchy13_IG
    13 March 2018 / 21 h 25 min

    Une partie de l’envers du décor, exposé au grand jour sans langue de bois. Je te dis BRAVO ???????? mais aussi MERCI. Car, à l’heure où les réseaux regorgent de profils publicitaires monnétisés, on te retrouve, toi, avec ton objectivité et ta sincérité! MERCI! ????????

    • madebyf
      14 March 2018 / 16 h 36 min

      MERCI BEAUCOUP! Et encore merci pour ton message Insta aussi! Pour les ???? c’est normal, mon thème wordpress ne reconnait pas les emojis – faut que je règle ça 😉
      Bisous !

  8. DaVinchy13_IG
    13 March 2018 / 21 h 27 min

    Oops… désolée pour les « ????? » ce sont des smileys qui n’ont pas été reconnus

  9. Mélanie Hippie Family
    13 March 2018 / 22 h 29 min

    Fabuleuse ! Tellement vrai.

    Je ne conçois même pas qu’une marque puisse encore approcher des nanas comme toi, hyper pros et attachantes, sans contrepartie ou t’envoyer des produits sans te demander ton accord et te reprocher le manque de visibilité. Une question de respect comme tu dis.

    Et moi qui m’en veux de proposer “seulement” une affiliation de 15% et un produit gratuit sans code pour les abonnés (pcq les marges sont serées et que je préfère valoriser les blogueuses pour leur travail) ????

    Merci France pour tes mots justes encore une fois. ????

    • madebyf
      14 March 2018 / 16 h 39 min

      Hello Mélanie, c’est dans la majorité des cas ce qui se passe. Je fais toujours un gros tri comme on dit. Je tiens à me faire respecter mais si je ne me fais pas d’amis. Je pense qu’il y a beaucoup de pression dans les budgets et du coup on essaie toujours de faire une campagne réseaux sociaux avec le moins de frais possible, car on sait au final qu’il y en aura toujours quelques-unes qui seront partantes.

  10. 13 March 2018 / 23 h 20 min

    Malheureusement c’est un problème déjà bien connu d’autres métiers créatifs et (parfois) incompris. Vous êtes les derniers de la liste à en subir les frais. En tant que grahiste+web designer, combien de fois ais-je eu droit à “J’aurais besoin d’un logo/d’un site mais je n’ai pas de budget/j’ai 200 euros” (alors que c’est un travail énorme), “T’inquiète pas, ça ira vite, ça ne devrait pas coûter cher”, parce que c’est “amusant” et que tu aimes ce que tu fais, ça devrait être gratuit. Je ne vois pas ces mêmes personnes marchander ou demander des prestations gratuites à leur chauffagiste pourtant…

    • madebyf
      14 March 2018 / 16 h 40 min

      Oui d’office il y a d’autres métiers qui subissent ça aussi. Il y a cette idée que dès qu’il y a un aspect créatif, c’est de l’amusement et donc finalement la rémunération pas tellement nécessaire. C’est comme si amusement et travail n’allaient pas ensemble 😉

      • madebyf
        14 March 2018 / 16 h 41 min

        Je pense aussi que les gens qui ne sont pas directement dans le domaine créatif en question ne s’imaginent pas le travail derrière. Ils voient uniquement le produit fini. Ca complique encore plus les choses!

  11. Camille
    13 March 2018 / 23 h 54 min

    Bonjour France !
    Je comprend ton point de vue et je comprend l’énervement face au fameux « blogueuse c’est pas un métier ». En plus je suis convaincue que les personnes dénigrant votre métier seraient les premières à demander une rémunération à la moindre collab.

    Mais étant créatrice d’une marque de vêtement, je voulais aussi te partager mon avis. Attention ce n’est aucunement dans le but de dénigrer ton métier et tes propos, ou même de défendre les marques, mais le partage est toujours enrichissant !

    Avec mon compagnon nous avons lancé notre marque de vêtement il y a pratiquement un an. Pour nous lancer nous avons demander à des blogueuses un placement de produit sans rémunération mais en offrant un de nos produits. Nous n’avons rien envoyé sans l’accord de la personne et nous n’imposions pas la forme ou la platforme du contenu. Nous espérions juste un peu de visibilité, conscient que sans budget nous ne pouvons pas demander la lune !
    Mais il faut savoir que nos produits vont de 100€ a 250€. Certes nous ne rémunérons pas les collab mais nous investissons dans un stock et offrir une pièce à un coût, surtout pour une jeune marque.
    Nous avons échangé avec des blogueuses qui ont accepté avec plaisir et nous étions ravies et impatients de voir leurs photos.
    Seulement un tiers de celle ci ont tout simplement fait le mort une fois le modèle reçu, aucun retour, contenu, même pas de réponse à nos mails. C’est assez frustrant de voir le fruit de son travail s’envoler dans le dressing de personne malhonnête qui souhaite juste s’habiller gratuitement. Heureusement les autres ont posté de très belles photos et nous les remercions sincèrement.
    Tout ca pour te dire qu’il y a malheureusement de l’abus dans les deux sens et ce sont souvent les jeunes marques qui en paient le frais.

    Je suis des blogueuses depuis l’adolescence, dès le début du blog de betty et ce que j’aimais bien à cet époque, c’était le fait de découvrir de nouvelles marques ou petits créateurs grâce à elles. Certes l’enjeu de l’époque n’était pas le même mais pour moi une blogueuse c’était ça, une journaliste 2.0 pleine de découverte.
    Aujourd’hui j’ai l’impression que certaines marques ont le monopole sur les collab, surement grâce à une rémunération alléchante et une collab attirante mais à force de voir ces mêmes marques sur toutes les blogueuses, cela se transforme bourrage de crâne publicitaire vide de sens. Attention ne le prend pas pour toi ce n’est pas ton cas. Mais j’ai l’impression de voir la même chose sur tout le monde, seul l’univers peut varier.

    A cause de ce monopole, les petites marques sans budget com sont laissées de côté car faute de rémunération on ne leur laisse pas leurs chances.

    Bien heureusement il y a des exceptions !

    En tout cas j’aime vraiment te suivre car au delà de nous présenter tes collab, tu es une personne inspirante !

    Bonne continuation !
    Céline

    • Florence
      14 March 2018 / 14 h 13 min

      Je suis vraiment d’accord avec toi pour le coup! C’est très bien dit ! Et recevoir une belle pièce de qualité d’une marque moins connue et originale, c’est une forme de rémunération tout de même .. mais c’est vrai qu’actuellement ce sont toujours les mêmes marques qui sont mises en avant par les blogueuses. C’est qu’elles doivent bien payer 😉

    • madebyf
      14 March 2018 / 16 h 52 min

      Hello Camille, je suis tout à fait d’accord avec toi également. Tout n’est pas tout blanc et tout n’est pas noir. Moi-même j’ai une marque de vêtements et je n’ai pas les budgets des grandes marques mais quand je communique avec des blogueuses pour savoir si elles seraient intéressées, je ne demande rien. Je leur propose de découvrir et si elles apprécient de partager. Ce qui m’énerve c’est qu’on me donne des exigences qui ne sont pas en adéquation avec ce qu’on me propose en retour. Si de mon côté une marque en développement vient me voir et que j’aime le projet et que j’ai envie de le soutenir, c’est ma décision de le faire même gratuitement mais c’est comme je disais si j’y trouve un intérêt pour moi. Ce que personnellement je fais toujours avec les nouvelles marques c’est les prévenir que je ne garantis pas de publications ni de timing. Certaines acceptent et d’autres pas et à partir de ce moment-là ne m’envoient pas les pièces. J’essaie de rester très juste par rapport à tout ça. Mon propos visait surtout des très grandes marques ou des agences qui ont des budgets publicitaires énormes et qui ne sont pas respectueuses de mon travail.

      Concernant la valeur des pièces, il y a toujours un investissement, divisé par 3 en général en fonction de la marge moyenne. Ce qui me dérange plus dans cet aspect là c’est que oui effectivement je reçois des pièces qui ont une belle valeur mais pour avoir ces pièces que je n’ai pas demandé au départ (je n’ai pas activement cherché à m’acheter les pièces que tu proposes à la vente par exemple) je dois travailler en produisant du contenu. Du coup je me retrouve dans une situation où on me propose des pièces sympas mais que je n’ai pas cherché au départ et en plus je dois passer du temps pour les mettre en avant. Je suis contente d’avoir ces pièces, je les aime bien mais je me retrouve à prendre de mon temps (et celui de mon copain qui doit prendre les photos). De temps en temps je peux accepter de le faire si j’ai un réel coup de coeur mais si je résonne comme ça, j’aurai plein de vêtements mais rien dans mon compte en banque pour payer mon hypothèque, ma nourriture, etc. C’est là que ça devient compliqué aussi. Le temps investi sur un projet est un temps que je n’investirai pas sur un autre. Il faut je pense prendre des décisions au cas par cas. En général pour les nouvelles marques, j’accepte de recevoir si je sais que je serai en mesure de faire un look avec mais je précise toujours qu’il n’y a pas de garantie de timing et je comprends tout à fait que pour ces marques ça ne puisse pas fonctionner; je respecte tout à fait ce point de vue.

    • Kim mi huygen
      15 March 2018 / 17 h 48 min

      Bonjour, merci pour votre commentaire, car etant une jeune styliste j ai effectivement le meme probleme, pas de budget et parfois pas de retour alors que souvent c est memes des bloggeuses elle meme qui m ont contacte???? c est vrai que c est un travail bloggeuse mais je pense que c est dommage qu il y en a plein qui ne donne pas ce petit coup de pouce aux jeunes, car meme si ca prend un peu de temps , je pense qu une photo avec la mention de la marque ce ne prend pas non plus 10 h …. alors je comprends tres bien qu il faut que les bloggeuses arrivent a payer leurs factures etc mais quand on voit leur photos avouez quand meme qu elles ne donnent pas du tout l impression d etre dans le besoin et qu elles gagnent meme tres bien leur vie grace aux partenariat remunere .attention ce qui est tout a fait normal quand c est des grandes marques car elles ont les budget pour ca mais svp n oubliez pas les petits???????? merci France??

      • madebyf
        16 March 2018 / 19 h 32 min

        Bonsoir Kim, c’est là justement l’idée faussée sur le temps que peut prendre une prise photo. Ca prends en moyenne 5h de travail avant la publication d’une photo sur Instagram (je ne parle même pas de plusieurs photos pour une blogpost) (en partant de l’aspect admin jusqu’à la publication effective de la photo et là-dedans je ne compte pas les heures prestées par mon copain qui se dévoue comme photographe sur son temps libre). Chacun travaille différemment bien sûr et pour certains la prise de photo est plus rapide que pour d’autres mais dans certains cas même ça m’est arrivé de shooter plusieurs fois car le rendu n’était pas comme je voulais. Il y a cette image que ça ne prend pas de temps et que c’est facile mais il y a beaucoup de travail derrière. Et parfois même si la photo est bonne je peux passer 2 heures à chipoter sur mon application de planification de mes posts pour la placer de manière optimale car je fais attention à ce que chaque photo soit belle l’une à côté des autres.

        Je fais beaucoup de collaborations gratuites mais je ne peux dire oui à tout car de un tout ne me plait pas, de deux je dois garder du temps pour des collaborations qui me plaisent et qui me rémunèrent. Il faut trouver un équilibre 🙂

        Pour la question du besoin, sur les réseaux sociaux il y a beaucoup de paraitre également. Personne ne va montrer qu’il rame à payer ses factures. Ce n’est pas ce que les gens recherchent lorsqu’ils suivent une blogueuse mode par exemple. Par ailleurs, la plupart du temps les produits mis en avant sont reçus tout simplement. Ca ne permet pas d’en vivre si tu veux à moins de faire un trafic de revente sur le côté lol

        Merci en tout cas d’avoir partagé ton avis ici 🙂 Je te souhaite un beau weekend!
        France

  12. Marta
    14 March 2018 / 0 h 13 min

    Tout à fait d’accord avec toi France. J’ai eu un petit blog pendant quelques temps et je n’ai jamais été rémunéré (sauf petits cadeaux ici ou là). Dans ton cas, il s’agit d’un travail. J’espère que tes collègues blogueurs vont entendre le message !
    Bravo d’être si franche et intègre, c’est beaucoup trop rare xx

    • madebyf
      14 March 2018 / 16 h 59 min

      Merci pour ton message Marta! Je comprends celles qui font ça comme un hobby mais du coup les attentes d’une marque doivent être adaptées avec des pro. Vraiment pas un sujet facile mais je suis contente d’avoir ton retour sur le sujet! Une belle continuation avec ton blog ma belle! x

  13. Laurence
    14 March 2018 / 7 h 08 min

    Bonjour France,

    Ton article est très juste et tu as bien raison de poser clairement tes conditions. Bien sûr que blogeuse est un travail comme un autre. Et moi personnellement il ne me fait absolument pas rêver. Même si j’estime énormément ce que tu fais. Je pense que je m’imagine très bien les contraintes et sacrifices que ce métier demande. Je te souhaite de vivre ce job qui semble t’apporter malgré les inconvénients beaucoup de plaisir. Car tu es toujours tellement rayonnante.
    Bravo pour tes articles toujours bien pensés.
    Belle journée à toi
    Laurence

    • madebyf
      14 March 2018 / 17 h 14 min

      Hello Laurence! C’est vrai que pour beaucoup ce métier fait rêver car ce qu’on en voit c’est du divertissement. On ne voit pas le travail derrière ni les temps que ça peut prendre etc J’adore mon métier malgré ces contraintes et ces inconvénients et j’essaie à ma sauce d’améliorer la situation comme je peux. En tout cas un tout grand merci pour ton message! Ton retour me fait très plaisir! x

  14. Julie
    14 March 2018 / 20 h 02 min

    Personnellement, depuis que j’ai découvert ton blog, insta, shop ! ca m’aide blindé à bien m’habiller, que ce soit en m’inspirant de ce que tu portes, ou en achetant les merveilles de ton concept store, et ca peut paraitre bête et superficiel mais je me sens bien mieux dans ma peau avec un chouette style ! De plus, ca me fait toujours du bien de lire tes conseils ! Et ca c’est ton talent, et toute personne avec un talent particulier mérite d’être récompensée ! Surtout que ca se voit que tu mets du temps et de l’énergie dans ton travail qui est toujours au top !

    • madebyf
      14 March 2018 / 22 h 22 min

      Coucou Julie! Merci pour ton message! Ca me fait vraiment plaisir et surtout en plus par rapport au shop! A ce propos on a enfin commencé les travaux pour la décoration. On va faire un truc de dingue et ça va prendre un peu de temps mais ce sera pour un mieux. Merci de me soutenir! Je t’embrasse fort, x

  15. Indra
    15 March 2018 / 17 h 14 min

    Je pense que si ces mêmes marques demandaient à Jennifer Lopez de faire la promo d’un de leurs produits, ils trouveraient bien un budget car elle ne le fera sûrement pas gratuitement. Alors que comme les blogueurs elle vend grace à son image et popularité. Pourquoi alors ne pas rémunérer les blogueurs qui eux, passent souvent plus de temps à promouvoir un article (mise en scène du produit, belle photo, article ..)? Enfin bref, c’est une profession non reconnue par certains aujourd’hui mais ca ne durera pas, en tout cas je l’espère!

    • madebyf
      16 March 2018 / 19 h 33 min

      Oui voilà c’est exactement ça, à une échelle différente et c’est une profession non reconnue surtout car ça arrange beaucoup de le penser et de le dire 😉 Merci pour ta contribution!

  16. Vali
    15 March 2018 / 20 h 53 min

    Coucou entièrement d’accord tout travail mérite salaire et tout travail doit être valorisé financièrement ! Bravo à toi pour cet article qui vice droit dans le mile ????????

  17. Ana
    15 March 2018 / 22 h 32 min

    Bravo pour cet article très bien écrit ! De toute façon, en France, plus personne ne veut payer… à croire que la fameuse phrase « tout travail mérite salaire » perd de sa valeur et c’est vraiment dommage. Si certaines personnes comme vous, réussissent encore à s’imposer et à ne pas se laisser faire, alors croyons en ça et continuons de nous battre pour notre travail et nos valeurs… et surtout, montrons qui nous sommes !

    • madebyf
      16 March 2018 / 19 h 34 min

      Merci Ana de soutenir mes propos! Je t’embrasse, France

  18. Menoa
    15 March 2018 / 23 h 05 min

    Coucou,
    L’article est super bien écrit !
    Mais une petite question : alors tu ne fais ça que pour l’argent ?
    Je pensais qu’être blogueuse etc.. c’était avant tout une passion ou l’envie de donner de chouettes conseils à ses ‘fans’.
    Personnellement je n’accepterais pas tout évidement mais parfois j’accepterais quelques projets gratuitement si cela peux donner un coup de pousse à des sociétés qui souhaite démarrer et qui aime l’image que je dégage pour leur produit (évidement si le produit est intéressant). Apres tout ça ne serait qu’un petit clic pour peut être une grande aide à une nouvelle marque.
    Desolee pour mon écrit, je ne suis pas parfaite francophone.
    À bientôt !

    • madebyf
      16 March 2018 / 19 h 41 min

      Hello ma belle, je me demande toujours pourquoi on ne peut pas accepter qu’une passion puisse être entièrement rémunérée. C’est un peu comme si passion et travail n’allaient pas ensemble alors qu’en réalité dans certains cas ça peut aller de pair. On voit ça beaucoup chez les artistes et dans le sport. Je pense qu’on ne reproche pas à Céline Dion de demander à être payée pour ces prestations pour prendre un exemple extrême.

      De mon côté, je pense qu’il n’y a pas plus passionnée que moi. C’est ce blog qui m’a permis de me guérir et sortir de mon burnout, c’est ce blog qui m’a décidé à chambouler complètement ma vie en disant bye bye à mon métier d’avocate d’affaires où je gagnais beaucoup plus qu’à l’heure actuelle (je ne veux pas me vanter mais j’ai dit bye bye à l’époque à 12,000€ / mois avec une augmentation de 10% par an. Je te laisse faire le calcul à combien je serais 3 ans plus tard si j’avais continué ce métier ;-)).

      Je fais énormément de prestations gratuites, la majorité d’ailleurs car j’aime soutenir certains projets et que malheureusement c’est toujours la croix et la bannière pour faire reconnaitre ce métier comme un travail qui mérite salaire.

      Pour résumé, ce n’est pas parce qu’on a une passion qu’on ne peut pas prétendre à vivre d’un point de vue financier de cette passion 🙂

      Merci d’avoir partagé ton avis ici! Je t’embrasse,
      France

  19. Tiah
    16 March 2018 / 5 h 34 min

    Je comprends l’article et je te soutiens mais pourquoi ne pas parler de bénévolat plutôt qu’esclavage??
    L’esclavage n’est pas un mot destiné à choquer c’est une réalité pour des milliers de personnes et non,les blogueuses ne font pas partie de ces personnes pour moi.

    • madebyf
      16 March 2018 / 19 h 45 min

      Hello Tiah, c’est une métaphore satirique. Je n’ai pas utilisé le mot dans son sens littéral et d’ailleurs je dis à la fin de l’article que justement non il ne s’agit pas de ça vu que les blogueuses acceptent d’être dans cette situation. Bénévolat est un mot intéressant mais il part du principe qu’on accepte de base de ne pas être payée pour notre travail. Or, ce n’est pas le cas. On aspire à pouvoir avoir notre travail reconnu et cette reconnaissance passe aussi par une rémunération. Autre argument aussi dans le cadre du bénévolat c’est en général le bénévolat lui-même qui propose son aide. Ici, on reçoit des sollicitations de marques qui souhaitent comme elles le disent elles-mêmes “travailler” avec nous. Je trouve ton argument hyper pertinent en tout cas et il me permet d’approfondir ma pensée ici. Merci pour ta contribution! Une belle soirée, France

  20. 16 March 2018 / 12 h 37 min

    Je suis tout à fait d’accord avec le fait que “tout travail mérite salaire”, et je trouve aberrant qu’il y ait des marques qui ont “une politique globale de ne pas rémunérer les blogueurs”, c’est carrément une insulte envers la personne à qui ils s’adressent. Merci de parler haut et fort pour nous toutes :*

    • madebyf
      16 March 2018 / 19 h 51 min

      Hello Lydia! Merci pour ton message et de partager ton avis ici! Je peux comprendre que certaines marques n’aient effectivement pas de budget. Moi-même avec ma boutique je n’ai pas du budget pour le marketing car je suis une petite structure. Si déjà on pouvait commencer par respecter la personne avec qui on souhaite collaborer ce serait un grand pas en avant. J’ai appris à ne plus m’énerver quand je reçois des emails insultants car ça ne sert à rien mais je ne peux m’empêcher de me demander comment on peut agir de cette façon que le cadre soit professionnelle ou non 🙂
      Une belle soirée à toi!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *