Ma pire à lire pour les fêtes

Alors que je me prépare tout doucement pour les fêtes et notamment, mon passage en Bavière, je me suis prise à rêver de ces quelques instants de doux répit qu’offrent cette période et me suis imaginée bien au calme, près d’un feu de cheminée, en train de lire.

C’est un de mes passe-temps favoris, je ne vous apprends rien mais certains moments de l’année en font un passe-temps encore plus spécial à mes yeux, comme les vacances à la plage ou les fêtes de fin d’année. Deux ambiances totalement différentes qui m’amènent à des envies de lectures totalement différentes également.

Cette idée m’a inspiré et hier, j’ai parcouru ma petit bibliothèque pour y dénicher ces livres que j’aurai le plaisir de lire pendant les fêtes. J’aime me plonger dans des ambiances hivernales, j’ai des envies de Russie, d’auteurs anglais, d’histoires d’autres temps, de conversation théâtrales, et de profondeur.

C’est une liste ambitieuse mais l’idée est plutôt de me faire plaisir et lire au gré de mes envies. J’ai envie de prendre le temps, de savourer mes lectures, de lire des heures durant, sans engagement. Les maitres mots seront “envie” et “plaisir”.

Sans vous faire attendre plus longuement, voici ma pile à lire pour les fêtes 2020:

  • Le docteur Jivago (Boris Pasternak) – Je vous parlais de Russie et nous y plongeons en plein coeur avec cet ouvrage, un classique de Pasternak, pour lequel il a d’ailleurs reçu le Prix Nobel de littérature en 1958. J’ai une passion pour les auteurs russes, les chroniques de Russie. Je vous ferai un article avec quelques recommandations sur ce thème prochainement d’ailleurs. Le docteur Jivago est un livre que je rêve de lire depuis longtemps mais dont j’ai longtemps retardé la lecture car je connais déjà l’histoire. J’ai vu je ne sais combien de fois l’adaptation au cinéma et oh que j’aime cette histoire. Ecrit au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, il met en scène Youri Jivago, médecin et poète, et Lara, une jeune fille aidant sa mère couturière, et moins argentée, face à la Révolution Russe et l’époque communiste. Deux destins que se rencontrent, s’éloignent, se trouvent, se perdent, et se retrouvent au fil de l’histoire russe. Je me réjouis d’ouvrir l’ouvrage et de commencer les premières pages.

  • Howards End (Edward M. Forster) – A nouveau un classique, mais que voulez-vous, c’est ma littérature préférée, et encore plus en hiver! Howards End, publié en 1910, appartient aux classiques britanniques. Je n’ai encore jamais lu Forster, bien que je connaisse bien la littérature anglaise. J’ai d’ailleurs aussi sur ma liste “A room with a view” du même auteur, qui m’attend sagement dans la bibliothèque. C’est l’histoire de trois familles mettant en exergue un conflit de classes dans l’Angleterre au tournant du xxe siècle: Les Wilcox, ayant faits fortune dans les colonies, les Schlegel, d’origine allemande et représentant la bourgeoisie intellectuelle de l’époque, et les Bast, un couple issue de la classe laborieuse. J’ai une édition Penguin English Library qui reprend les meilleurs fictions écrites en anglais du 18ème jusqu’à la fin de la Seconde Guerre. C’est une édition de collection abordable (j’ai payé cette édition 7,90€). Les couvertures sont si belles! Bref, également impatiente de découvrir cette histoire!

  • Le Tartuffe (Molière) – Un classique, oui, encore! Mais c’est du théâtre mes cher.e.s. ami.e.s., ce n’est pas pareil. Aller au théâtre me manque et jouer du théâtre aussi alors j’embarque avec moi ce classique de Molière que je n’ai pas encore lu ni vu jouer. Je suis fétichistes des Alexandrins donc je pense que ça pourra satisfaire et mon envie de théâtre et mon amour pour la rythmique de ces vers. Le Tartuffe est une comédie de Molière de 1669 dont je vous partage le résume suivant l’édition Petits Classiques Larousse: “Une famille est déchirée; sous le masque d’une religion austère, un intrus s’est installé, a conquis Orgon, le maitre de maison, et sème le désordre: il courtise en secret sa femme, convoite sa fille et ses biens”. Une pièce que je trouve intéressante de lire aussi pour sa portée politique: interdite par deux fois à l’époque car elle ne plaisait pas à l’Eglise Catholique, elle met en lumière le danger du fanatisme religieux, sujet qui reste malheureusement toujours d’actualité.

  • Fille (Camille Laurens) Oh mais ne serait-ce pas une lecture contemporaine? Encore mieux, publiée en 2020! Fille est une roman français dont le sujet ne pouvait que me passionner: est-ce une tare d’être une fille? On y découvre Laurence Barraqué, qui grandit à Rouen dans les années 60. Lorsqu’on demande à son père s’il a des enfants, il choisit de répondre “non, j’ai deux filles”. Tout est dit. Je pense que ce livre va me passionner car je ne cesse de dire combien les mots ont leur importance et combien ils peuvent avoir un impact sur notre développement, notre personnalité et notre bien-être. C’est une des raisons pour lesquelles je prône l’écriture inclusive et notamment le fait de féminiser les noms de professions qui n’ont que le genre masculin. C’est un problème particulièrement en français où la question du féminin et du masculin se pose constamment. J’ai choisi de l’écouter sur audible car c’est le genre de récit qui je pense s’y prête. J’ai pas mal d’heures de voiture qui m’attendent pour les fêtes. Il pourra m’accompagner une partie de la route.

  • King Kong Théorie (Virginie Despentes) – On continue notre lancée sur la thématique des genres, du féminisme et du sexisme avec King Kong Théorie. Un essai tout petit mais explosif que j’ai “presque honte” de ne pas avoir encore lu moi qui suis si versée sur les sujets qu’il aborde. Virginie Despentes adresse les questions de la sexualité féminine et de la définition originelle du féminin. Selon son éditeur, il constitue “un manifeste pour un nouveau féminisme”.

***

Voici pour ma pile à lire des fêtes! J’espère qu’elle vous inspire et que certains ouvrages vous feront envie! Avez-vous des lectures de prévues pour les fêtes? Y a-t-il des genres littéraires que vous appréciez particulièrement en cette période? Dites-moi tout!

***

Pour épingler cet article dans Pinterest, voici le visuel:

Follow:
Share:

Leave a Reply

Your email address will not be published.


Looking for Something?